Regard attentif sur les mathématiques – Faits saillants

Description et contexte de la série : Regard attentif sur les mathématiques est une série qui met l’accent sur des données de l’OQRE et des recherches sur les mathématiques dans le but de favoriser des discussions sur le soutien aux élèves et les stratégies d’apprentissage des mathématiques à l’échelle de la classe, de l’école, du conseil scolaire et de la province. L’objectif de cette série est d’étudier le rendement en mathématiques des élèves de l’Ontario de manière globale en tenant compte de divers facteurs, tels que les données démographiques, l’attitude, le comportement et les contextes d’apprentissage. Il est important de tenir compte de ces résultats au moment où la province va de l’avant avec le renouvellement et la reprise de l’apprentissage à la suite de la pandémie de COVID-19 et avec la mise en œuvre du décloisonnement du programme-cadre de mathématiques de 9e année.

Volume 1 : La recherche à l’OQRE de 2011 à 2019 est une compilation de rapports de recherche antérieurs de l’OQRE sur les mathématiques, organisés par thème pour mettre en évidence quatre grandes constatations :

  1. Connaissances et compétences des élèves en mathématiques : Les élèves peuvent avoir une bonne connaissance des faits mathématiques, mais les items conçus pour évaluer la pensée critique et l’application des faits mathématiques peuvent représenter un défi pour eux.
  2. Pratiques du personnel enseignant et des écoles ayant une influence sur le rendement en mathématiques : Le développement d’une attitude positive à l’égard des mathématiques et d’un climat scolaire positif qui favorise la recherche et la collaboration peut améliorer les résultats des élèves en mathématiques. D’autres stratégies de réussite comprennent l’utilisation efficace de données pour la planification de l’amélioration et la participation des parents et des élèves à l’apprentissage.
  3. Facteurs de réussite des élèves en mathématiques : données démographiques, attitudes et comportements : Une attitude positive à l’égard des mathématiques et l’utilisation de stratégies mathématiques dès le primaire sont étroitement liées à la réussite en mathématiques en 9e année. Proportionnellement, moins d’élèves ayant des besoins particuliers atteignent la norme provinciale en mathématiques chaque année et ces élèves sont surreprésentés dans le cours appliqué par comparaison aux élèves qui n’ont pas de besoins particuliers.
  1. Expériences d’apprentissage des jeunes enfants et trajectoires de rendement en mathématiques : Le fait d’atteindre la norme provinciale en mathématiques en 3e et en 6e année est un bon facteur prédictif de la réussite aux cours de mathématiques de 9e année. Des recherches antérieures ont montré un écart de rendement persistant entre les élèves inscrits au cours appliqué et ceux inscrits au cours théorique, indépendamment des expériences d’apprentissage au primaire. Les élèves inscrits au cours théorique avaient un rendement plus élevé, indépendamment d’expériences précédentes dans les évaluations à grande échelle.
Aller au contenu principal