École élémentaire publique Madeleine-de-Roybon

Carte de l'Ontario indiquant Kingston

Récipiendaire de la Reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson, 2018

Données et écoles : un parcours d’apprentissage

Effectif : 451 élèves; années d’études : De la M-6e année

  • Kingston comprend une communauté militaire, ce qui peut parfois causer des défis liés aux déploiements. L’école est la seule école publique francophone dans un rayon géographique de 95 km.
  • Les parents des élèves qui fréquentent l’école font preuve d’un engagement scolaire hors du commun. Par exemple, 27 parents se sont portés candidats lors des élections du conseil d’école. Les parents s’impliquent et participent à la vie scolaire en organisant toute une série d’événements et d’initiatives.

« Nous avons misé sur un climat scolaire propice à l’apprentissage à l’aide du comité scolaire positif. Ce comité vise à créer un milieu sain qui préconise le partage, la communication, l’empathie, l’entraide et la résolution de conflits. À travers les diverses initiatives proposées par le comité, l’école crée une véritable communauté d’apprentissage. »

— Directeur

Analyse

  1. Travail d’équipe : L’école a formé une équipe de la réussite composée de trois enseignants leaders, deux enseignantes-ressources et deux membres de la direction de l’école.
  2. Cibler les priorités : Cette équipe a participé à l’élaboration et à la révision du plan d’amélioration de l’école afin de cibler les priorités et les stratégies à mettre en œuvre pour assurer la réussite des élèves.
  3. Diverses sources de données : Les données analysées par l’équipe de la réussite comprennent les données de l’OQRE, les données du Parcours vers la réussite (p. ex., TACLEF, GB+, DRA, tâches de précision PANA) ainsi que les données des bulletins scolaires.
  4. Analyse qualitative : L’école examine les résultats des questionnaires administrés par l’OQRE afin de mieux comprendre les attitudes des élèves à l’égard des mathématiques et pouvoir trouver des moyens d’intéresser les élèves à leur apprentissage en numératie.

Stratégie

Thinking Classroom (La classe pensant)

L’école a installé de grands tableaux blancs dans les corridors afin que les élèves puissent travailler debout dans des endroits décloisonnés. Ce travail à la verticale contribue au rendement en numératie parce que les élèves sont engagés et communiquent verbalement leurs démarches. Les besoins d’apprentissage sont établis lors de consultations et selon les résultats aux questionnaires administrés par l’OQRE. L’école analyse les progrès en examinant les données des bulletins scolaires et en les comparant à celles des années précédentes. Elle tient compte également des résultats des cohortes afin de voir s’il y a eu une amélioration entre le test de l’OQRE du cycle primaire et celui du cycle moyen.

Enseignant spécialiste en numératie

Un enseignant spécialiste en numératie planifie avec les enseignantes et enseignants de la 1re année à la 6e année et les accompagne en salle de classe. Cela leur permet d’être mieux outillés pour enseigner les mathématiques tout en réduisant l’anxiété associée aux pratiques pédagogiques. La présence de multiples intervenants utilisant diverses stratégies gagnantes assure un enseignement de qualité aux élèves. Les progrès des élèves sont mesurés par une analyse des données du rendement aux tests de l’OQRE et des réponses des élèves aux questionnaires de l’OQRE concernant l’attitude à l’égard des mathématiques. Cette initiative a permis à l’école de constater l’importance de miser sur l’esprit de développement.

Aller au contenu principal