École secondaire catholique de Hearst

Récipiendaire de la Reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson, 2017

Profil de l’école et rapports
Norah Marsh et Dave Cooke, respectivement directrice générale et président de l’OQRE, présentent la Reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson à l’école secondaire catholique de Hearst.

Critères de sélection

L’équité et l’inclusion sont des priorités pour l’OQRE et, cette année, l’Office a cherché à souligner le travail accompli par les écoles pour relever les défis liés à l’équité. Les écoles récipiendaires de la Reconnaissance du rendement scolaire Dre-Bette-M.-Stephenson de cette année ont vu une augmentation du pourcentage d’élèves ayant des besoins particuliers qui ont atteint la norme provinciale à la composante lecture ou écriture des tests provinciaux de 2014 à 2017, et ces écoles ont clairement démontré que leur analyse des données de l’OQRE les a aidées à prendre des décisions éclairées sur les initiatives visant à mieux soutenir l’apprentissage des élèves.

Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières

Effectif : 260 élèves; années d’études : de la 7e année à la 12e année; directrice : Nancy Lacroix

  • Décrire en trois phrases l’école et sa communauté.
  • Ne pas répéter les points mentionnés ci-dessus.
  • Choisir les renseignements les plus utiles pour servir de base à des initiatives précises.

Les élèves inscrits à l’école secondaire catholique de Hearst bénéficient d’un enseignement de qualité, d’un choix de cours diversifié et de services variés et efficaces qui permettent de répondre à leurs besoins. Le personnel de l’école est dynamique et engagé, soucieux de la réussite de chacun des élèves tant au niveau spirituel, social et affectif que scolaire. Tout en profitant d’un enseignement rigoureux, les élèves ont aussi la possibilité de participer à de nombreuses activités scolaires et parascolaires

Quel est le profil de cette communauté scolaire?

TPCL POPULATION D’ÉLÈVES
(élèves admissibles pour la première fois)

Nombre d’élèves
58
Élèves ayant participé pleinement
98%
Statut de l’élève
Élèves bénéficiant d’un soutien ou d’un programme d’ALF ou du PANA
2%
Élèves bénéficiant d’un soutien ou d’un programme d’ALF ou du PANA qui ont bénéficié de dispositions particulières
2%
Élèves ayant des besoins particuliers (excluant les élèves surdoués)
24%
Élèves ayant des besoins particuliers qui ont bénéficié d’adaptations (excluant les élèves surdoués) *
21%
Antécédents linguistiques
Parle aussi souvent le français qu’une autre langue à la maison
30%
Parle uniquement ou plus souvent une langue autre que le français à la maison *
4%
*Les nombres et les pourcentages sont fondés sur les élèves ayant participé à l’administration du test de mars, lequel offrait toutes les adaptations ou dispositions particulières autorisées. Ces données ont été recueillies à l’aide du système de collecte de données de l’OQRE.

Comment les résultats ont-ils été améliorés?

De gauche à droite : Nancy Lacroix (directrice), Isabelle Després et Vicky Baillargeon

L’une de nos pratiques en matière d’utilisation des données consiste à créer un tableau de pistage des élèves selon les années d’études. Ce tableau indique si l’élève a un plan d’enseignement individualisé (PEI), le nombre de crédits accumulés à date, ses résultats au Test en lecture, écriture et mathématiques, cycle moyen, de l’OQRE son rendement actuel en mathématiques et en français, les cours non réussis, s’il y a lieu, les heures de services communautaires effectuées, les retards et le nombre d’absences. Il va sans dire que le lien est évident entre l’absentéisme et le rendement scolaire. Grâce au tableau, nous pouvons repérer rapidement nos élèves qui sont à risque afin de mettre en place les stratégies nécessaires pour subvenir à leurs besoins et faire appel aux services communautaires requis.

En matière de monitorage, les enseignants et les enseignantes de mathématiques administrent des tâches diagnostiques pour les comparer ensuite à la tâche d’ancrage afin de d’adapter les stratégies d’enseignement pour assurer un meilleur apprentissage chez les élèves. Le tout est présenté en tableaux, ce qui permet ensuite d’alimenter de belles discussions pédagogiques.

Le personnel accorde également une grande importance à la communication avec les parents. Ces derniers reçoivent régulièrement un bulletin diagnostic, petit document rédigé à l’interne, qui les informe du rendement, des comportements positifs ou à améliorer de leur enfant.

Quelles initiatives ont contribué à cette amélioration?
Centre d’aide à l’enfance en difficulté

L’école dispose d’une équipe de l’enfance en difficulté et d’un centre d’aide pour les élèves ayant des besoins particuliers. Les élèves se rendent au centre le matin avant le début des cours et à l’heure du dîner pour recevoir un accompagnement personnalisé. Ils profitent d’explications supplémentaires, de la transcription et de la technologie d’aide. Le personnel est toujours disponible pour répondre à leurs besoins.

Sondage auprès des enseignantes et des enseignants

Une autre stratégie a été de recueillir des données qualitatives auprès des enseignantes et des enseignants pour repérer les élèves éprouvant des difficultés ou dont le rendement ne reflétait pas le potentiel habituel. Le personnel a eu à définir les stratégies mises en place pour améliorer les résultats scolaires. Cette démarche réflexive a aussi permis de constater que, souvent, le personnel enseignant mettait en place, de manière instinctive, diverses stratégies pour aider les élèves.

Préparation aux tests de l’OQRE

Afin d’assurer la réussite des élèves inscrits au cours de français du premier semestre, nous offrons une préparation au TPCL quelques semaines avant l’administration du test. Cette stratégie gagnante, permet aux élèves de revoir des connaissances de base (p. ex., conventions linguistiques, vocabulaire) et de comprendre l’importance de répondre à toutes les questions

« L’analyse des données est utilisée afin de cibler les forces et les défis de nos élèves, tant au niveau académique et affectif que pour l’obtention du DÉSO. Il est évident que les stratégies mises en place pour ces élèves bénéficient également aux autres élèves. »

— Nancy Lacroix, directrice

Comment nous analysons les données

À l’école de Hearst, le personnel enseignant :

  • Analyse les résultats sur la compréhension en lecture
  • Administre des tâches diagnostiques pour les comparer ensuite à la tâche d’ancrage afin d’adapter les stratégies d’enseignement
  • Communique avec les parents

Comment nous passons à l’action à l’aide des données

  • Créer un centre d’aide pour les élèves ayant des besoins particuliers
  • Effectuer un sondage auprès des enseignantes et des enseignants
  • Offrir une préparation au TPCL
Aller au contenu principal